inner banner

Le métier d’ergonome

Le métier d’ergonome n’est pas protégé par un ordre professionnel. Il m’apparait donc important de vous sensibiliser à quelques définitions et usages reliés à cette profession. Qu’est-ce qu’un ergonome? L’ergonome est le spécialiste qui consiste à adapter les outils, le travail, l’environnement à l’humain. L’ergonomie se pratique à l’issue d’une formation La formation en ergonomie s’effectue minimalement avec un certificat de 2e cycle universitaire, une Maitrise, ou bien un Doctorat. Les spécialistes de diverses formations (designer, psychologue, ergothérapeute, kinésiologue, physiothérapeute, informaticien, ingénieur … ) peuvent se spécialiser en ergonomie et l’appliquer à leur domaine. Évidemment tous ces ergonomes sont différents. À titre d’exemple un informaticien-ergonome se spécialisera dans l’adaptation des interfaces à l’usager; le designer-ergonome à concevoir des idées novatrices adaptées à l’usager; le kinésiologue-ergonome a adapté à l’outil, le travail, l’environnement aux aspects ‘’human factor’’ de l’humain (biomécanique, physiologie, neurophysiologique). Qu’est-ce qui est ergonomique? Un outil, un travail, un environnement, intègre un nombre de paramètres variables selon la situation et l’utilisateur et variera probablement aussi dans le temps. Puisque ergonomique signifie adapter à la personne, il ne peut y avoir un outil, un travail, un environnement qui s’adapte parfaitement à toutes les personnes. Il est donc ergonomique, uniquement s’il est a été adapté judicieusement pour cette personne qui l’utilise. Qui fait quoi?

  • L’ergonome (ou human factor)
    Selon l’Association canadienne d’ergonomie (ACE), l’ergonomie (ou human factor) est la discipline scientifique qui vise la compréhension fondamentale des interactions entre les humains et les autres composantes d’un système (environnement, personnes, objets) afin d’optimiser le bien-être des personnes et la performance globale des systèmes. Les ergonomes contribuent à la conception et l’évaluation des systèmes afin de les rendre compatibles avec les besoins, les capacités et les limites des personnes. Selon la Société d’ergonomie de langue française (SELF), l’ergonomie est la discipline scientifique qui vise la compréhension fondamentale des interactions entre les humains et les autres composantes d’un système, et la profession qui applique les principes, les théoriques, les données et les méthodes en vue d’optimiser le bien-être des personnes et la performance globale des systèmes – Les praticiens de l’ergonomie, les ergonomes contribuent à la planification, la conception et l’évaluation des tâches, des emplois, des produits, des organisations, des environnements et des systèmes en vue de les rendre compatibles avec les besoins, les capacités et les limites des personnes. Selon l’International Ergonomics Association (IEA)’Le mot ernomics — « la science du travail » est dérivé de l’ergon grec (travail) et des nomos (lois). L’ergonomie (ou les facteurs humains) est la discipline scientifique concernée par la compréhension des interactions entre les humains et d’autres éléments d’un système, et la profession qui applique la théorie, les principes, les données et les méthodes de conception afin d’optimiser le bien-être et la performance globale du système. Bien que les praticiens ergonomes travaillent souvent dans des secteurs économiques, des industries ou des domaines d’application particuliers, la science et la pratique de l’ergonomie ne sont pas spécifiques au domaine. L’ergonomie est une science multidisciplinaire et centrée sur l’utilisateur. Les questions abordées par l’ergonomie sont généralement de nature systémique; l’ergonome utilise ainsi une approche holistique des systèmes pour appliquer la théorie, les principes et les données de nombreuses disciplines pertinentes à la conception et à l’évaluation des tâches, des emplois, des produits, des environnements et des systèmes. L’ergonome prend en compte les facteurs physiques, cognitifs, sociotechniques, organisationnels, environnementaux et autres facteurs pertinents, ainsi que les interactions complexes entre l’homme et les autres humains, l’environnement, les outils, les produits, l’équipement et la technologie. *1 Afin de pratiquer efficacement, les facteurs humains/professionnels de l’ergonomie qui sont des spécialistes dans un domaine ou une discipline donnée doivent aborder les questions et les défis en tenant suffisamment compte de tous les éléments pertinents de l’ergonomie. Cela suppose une large compréhension d’autres domaines des facteurs humains et d’ergonomie; cependant, la résolution de problèmes réelle nécessite des approches participatives par la consultation de spécialistes des facteurs humains et d’ergonomie dans différents domaines ainsi que des spécialistes dans d’autres domaines pertinents.’’
  • L’ergothérapeute
    L’ergothérapeute vise à « Évaluer les habiletés fonctionnelles d’une personne, déterminer et mettre en œuvre un plan de traitement et d’intervention, développer, restaurer ou maintenir les aptitudes, compenser les incapacités, diminuer les situations de handicap et adapter l’environnement dans le but de favoriser l’autonomie optimale de l’être humain en interaction avec son environnement. » Ordre des ergothérapeutes du Québec
  • Le kinésiologue
    ‘’Le Kinésiologue évalue la condition physique et ses déterminants ainsi que la dynamique du mouvement d’une personne qui présente ou non des facteurs personnels perturbés. Il établit un plan de traitement et d’intervention par le moyen de l’activité physique puis en assure sa réalisation dans le but d’améliorer ou de rétablir la santé. Ses fonctions s’étalent de la dimension fonctionnelle à la performance, et ce, selon les fondements biopsychosociaux.’’ Fédération des kinésiologues du Québec (FKQ)
  • Le physiothérapeuthe
    ‘’La physiothérapie est une science de la santé dont le rôle est de vous permettre de retrouver le maximum de vos capacités physiques afin que vous puissiez réaliser vos activités quotidiennes, accomplir un travail, pratiquer un loisir ou un sport, et ce, en fonction de votre condition et de votre potentiel de récupération. Elle favorise ainsi votre autonomie tout en vous permettant de rester actif dans votre vie personnelle et sociale.’’ Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ)
  • L’ostéopathe
    ‘’ L’ostéopathie est une médecine naturelle qui vise à restaurer la fonction dans le corps en traitant les causes de la douleur et le déséquilibre. Pour atteindre cet objectif, le praticien manuel ostéopathique s’appuie sur la qualité et la finesse de sa palpation et travaille avec la position, la mobilité et la qualité des tissus.’’ Collège Canadien de la Médecine Ostéopatjque Les praticiens manuels ostéopathiques palpent en touchant doucement, mais intentionnellement les tissus ou les systèmes à l’examen. Avec l’expérience, les praticiens manuels ostéopathiques apprennent à palper non seulement superficiellement, mais aussi très profondément dans le corps. L’information sensorielle est reçue par des récepteurs tactiles dans les doigts et les paumes, ainsi que par les propriocepteurs (capteurs de mouvement et de position) intégrés profondément dans les articulations des mains, des poignets, des bras et même des épaules. La capacité de détecter des modifications infimes dans la qualité des tissus est la compétence d’évaluation qui permet au praticien manuel ostéopathique de prioriser le cours d’un patient. Ces qualités tissulaires comprennent la congestion, la déshydratation, les cicatrices, la raideur, la densité et la perte de résilience, ainsi que la motilité, qui est un mouvement infinitésimal inhérent à tous les tissus vivants. C’est cette détection de la qualité du tissu, en combinaison avec la position, la mobilité et la vitalité du tissu, qui permet au praticien manuel ostéopathique de déterminer les tissus ou les systèmes qui nécessitent une attention immédiate.
Top